• Commentaires récents

    • Visiteurs

      Il y a 1 visiteur en ligne
    • juillet 2017
      L Ma Me J V S D
      « août    
       12
      3456789
      10111213141516
      17181920212223
      24252627282930
      31  
    • Accueil
    • > Formalités administratives

    Formalités administratives

    Bienvenue dans la petit monde de l’administration.
    Tu as intérêt à être super organisée. Commences par acheter des chemises à glisser dans des dossiers
    Des examens, à la déclaration de Grossesse en passant en autres par l’inscription à la maternité tu vas accumuler une masse de paperasse!
    Fais des copies des papiers importants que tu envoies et n’hésites pas à faire des accusés de réceptions si tu sens que ton interlocuteur est moyen

    La déclaration de Grossesse : Elle est a envoyer avant la 14eme semaine de grossesse. Surtout pas de retard parce que sinon tu vas être dans la galère. Elle te sera remise par ton médecin ou ta sage-femme et se constitue de trois feuillets ; les deux premiers volets (bleus) sont à adresser à la Caisse d’Allocation Familiale (CAF) pour l’étude des droits aux allocations et le troisième volet (rose) est à renvoyer à son centre d’assurance Maladie (CPAM) pour la prise en charge des frais médicaux, pharmaceutiques, d’analyses et d’examens de laboratoire engendrés par la grossesse et l’accouchement.
    Si tu ne possèdes pas de Sécurité Sociale, les trois volets de la déclaration sont à renvoyer à la CAF.
    Tu recevras ensuite un « carnet de santé maternité » : c’est un guide de surveillance de ta grossesse qui récapitule tous les examens à faire pendant la grossesse ainsi que leurs dates, puis après la naissance jusqu’au 3ème mois de l’enfant. Il comporte une étiquette pour chaque examen médical effectué, ce qui permettra son remboursement.

    Inscription à la maternité : Si tu es dans une grande ville, je te conseille de t’inscrire dès la confirmation de votre grossesse. Renseigne-toi auprès de la maternité de ton choix sur le mode d’inscription et fonce ! Les places sont chères.

    Pour ton patron : Tu n’es pas tenue légalement d’informer ton employeur mais tu as tout intérêt à le prévenir suffisamment tôt, dès que votre grossesse est bien installée, vers le 3ème-4ème mois, pour être tranquille et ne pas le mettre dans la panade. Et puis parfois c’est mieux aussi pour faire valoir tes droits de femme enceinte concernant les éventuels aménagements de poste de travail et d’horaires, ainsi que pour prendre des congés maternité.
    Tu peux prendre rdv avec ton employeur pour l’informer et si tu veux tu peux aussi lui envoyer une lettre recommandée AR.

    Les examens
    Garde bien les résultats de tes prises de sang, échographies et autres. Ils te seront demandés lors de ton rdv avec l’anesthésiste 1 mois environ avant ton accouchement.

    Pendant la grossesse :Sept examens médicaux obligatoires (attestation pour la CAF) sont prévus pendant la grossesse, plus un après l’accouchement :
    Le premier est réalisé avant la fin du 3ème mois de grossesse et les suivants se déroulent chaque mois jusqu’à l’accouchement, donc à 4, 5, 6, 7, 8 et 9 mois de grossesse, en l’absence de problème particulier.
    Jusqu’au 7ème mois les consultations peuvent être effectuées par un gynécologue-obstétricien, un médecin généraliste ou une sage-femme. Lors du 7ème, 8ème et 9ème mois il est recommandé de se faire suivre par une sage-femme ou un gynécologue de l’établissement où vous souhaitez accoucher.
    À chaque consultation, ton médecin ou ta sage-femme t’interroge sur les événements survenus depuis la dernière consultation, répond à tes questions, t’examine (poids, tension artérielle, hauteur utérine, bruits du cœur fœtal) pour s’assurer de ton état et de celui de ton enfant, et prescrit les examens complémentaires.

    Trois échographies sont obligatoires pendant la grossesse et doivent être faites à des dates précises autour de 12, 22 et 32 semaines d’aménorrhée qui signifie absence de règles. Les professionnels de santé calculent le terme de la grossesse à partir du premier jour des dernières règles alors que l’on parle en mois à partir de la date de conception dans la vie courante.

    Après l’accouchement :Dans les huit semaines après l’accouchement, un examen obligatoire est effectué par un médecin ou une sage-femme (s’il n’y a pas eu de complications pendant la grossesse ou de manœuvres instrumentales lors de l’accouchement). C’est l’occasion de discuter contraception, de vérifier que votre utérus ait bien repris sa place, de contrôler la cicatrisation du périnée et de prescrire, si besoin, des séances de rééducation périnéale remboursées par la sécurité sociale.

    Pour ta crevette : Il y a neuf examens prévus la première année pour le nouveau-né portant sur la surveillance de la croissance, du développement psychomoteur, de l’alimentation et des vaccinations.
    Il doit être impérativement examiné dans les huit jours qui suivent sa naissance, puis subir huit examens au cours de la première année, trois au cours de la seconde, puis un examen tout les six mois jusqu’à son sixième anniversaire.
    Des certificats de santé sont établis au 8ème jour, 9ème mois et 24ème mois de l’enfant. Ces 3 certificats qui se trouvent dans le carnet de santé de votre enfant permettent un suivi individuel et épidémiologique. Ce sont trois «âges clés» du développement de l’enfant.

    Remboursements : L’assurance maternité prend en charge à 100 %, sur la base du tarif de la Sécurité Sociale :
    les sept consultations prénatales et la consultation postnatale obligatoires,
    certains examens pendant toute la grossesse,
    l’entretien et les sept séances de préparation à la naissance,
    les honoraires de l’accouchement
    les frais de séjour à l’hôpital ou en clinique conventionnée (dans la limite de douze jours),
    tous les soins en lien avec la grossesse à partir du premier jour du 6ème mois de grossesse,
    l’hospitalisation éventuelle du nouveau-né au cours de ses trente premiers jours de vie,
    l’échographie du 8ème mois. Les deux échographies pratiquées avant le sixième mois sont remboursées à 70 %.

    Attention : Tu dois respecter ces formalités dans les délais prescrits, sinon, les remboursements des frais par ta caisse d’assurance maladie peuvent être partiellement amputés.

    Le congé maternité :
    – pour une 1ère ou une 2nde grossesse, 6 semaines de congés prénatal et 10 semaines postnatales
    - pour une 3ème grossesse, 8 semaines prénatales et 18 semaines postnatales
    - 2 semaines de congé dit de « grossesse pathologique » sont possibles en pré ou postnatal, sur prescription médical
    - pour une grossesse gémellaire, 12 semaines prénatales et 22 en postnatales

    Le congé paternité : Depuis le 1er janvier 2002, le papa a droit à 14 jours de congés consécutifs, dans les 4 mois suivant la naissance ; la CPAM verse alors 100% du salaire net (soumis à un plafond).

    Un laissez-passer : Si tu t’attends à un peu de civisme de la part de tes concitoyens, tu vas sûrement être dessus. Alors si tu veux, La CAF ou la mairie peuvent te délivrer une carte de priorité pour les transports en commun ou les files d’attente dans les administrations. Pour l’obtenir, il suffit de te présenter avec le carnet de maternité ou le certificat de grossesse, ainsi qu’une photo.

    Laisser un commentaire